Les réseaux de l’IoT

Les réseaux de l’IoT

Les objets qui deviennent connectés doivent trouver un canal pour porter les informations qu’ils ont à échanger. Il est donc indispensable d’avoir un (ou plusieurs) réseau(x) pour connecter les objets entre eux.

Jusqu’à maintenant, pour nos usages quotidiens (vidéos, navigation sur mobile, etc.), nous utilisions les réseaux traditionnels : Wi-Fi, NFC, 3G, 4G…

Assez récemment, nous avons vu arriver un segment très particulier : celui des machines, à savoir le M2M. Ce segment se fonde sur différents constats :

–      La nécessité de s’aligner sur des coûts les moins élevés possibles

–      La nécessité de produire d’innombrables transmetteurs pour au moins autant d’objets

–      La faible quantité d’informations à transmettre

–      La nécessité d’une autonomie à l’échelle de plusieurs années

Les réseaux traditionnels, que nous utilisions jusqu’à maintenant, ne peuvent pas assumer cette nouvelle demande. Ils n’ont pas été créés pour répondre aux besoins de l’IoT.

Par conséquent, de nouveaux réseaux sont nésSigfox et LoRa visent à connecter à bas débit des millions d’objets (80 milliards à horizon 2020). Tout ce qui constitue notre monde et qui n’était pas sensé communiquer sera désormais connecté : les parkings, les routes, les voies ferrées, les canalisations, l’éclairage public, les voitures, les immeubles, etc.

Même si les informations transmises sont minimes : la température, la pression, la luminosité, la distance, le poids, etc., il est utile de pouvoir les gérer ou y avoir accès à distance pour quelques octets seulement.

Face à ces enjeux, Sigfox sera un des acteurs essentiels de l’écosystème IoT. Cette licorne française (Toulouse) compte dans ses actionnaires des industriels de renom : EDF SUEZ, Eutelsat ou encore Air Liquide. A l’inverse de LoRa qui est un protocole issu d’une allianceSigfox est bien un opérateur télécom M2M. Son étendue est si importante qu’elle envisage de connecter l’Antarctique qui est à ce jour la dernière terre restant à conquérir en termes d’accessibilité.

Une concurrence semble se dessiner entre ces deux réseaux au technologies différentes :

–      Sigfox : opérateur dédié à l’IoT poussant une technologie Ultra Narrow Brand.

–      LoRa : agrège les acteurs historiques (Bouygues Telecom, Cisco, IBM…) via une technologie Long Power Wide Area Network.

Cette concurrence entre deux technologies incompatibles à ce jour appelle une possible hybridation de type Dual Mode, comme on la retrouve sur les mobiles. De nouveaux acteurs pour de nouveaux usages et de nouveaux usages pour de nouveaux types d’acteurs. De nouveaux produits peuvent donc voir le jour grâce à la création de ces réseaux.

Exemple de révolution des usages :

Le groupe La Poste, acteur historique de l’envoi et réception de colis propose à l’usager de poster son colis, non plus depuis un bureau de poste, mais depuis sa propre boite aux lettres ! Le colis appelle le postier qui vient l’enlever directement dans la boite aux lettres. Cette révolution permet des réorganisations du groupe sans précédent.

Source : Objets connectés, la nouvelle révolution numérique de Eric Barquissau, Eric Dosquet, Frédéric Dosquet…

Besoin d'un profil de haute qualité pour une de vos missions ?